Monthly Archives: avril 2018

Mali: La DPG validée, les députés contestataires augmentent

Le grand oral du Premier Ministre Soumeylou Boubeye Maiga est passé sans surprise devant les députés hier. Sur de son pouvoir, il n’avait rien à craindre, le seul fait notable reste que le nombre de députés qui ont voté contre sa déclaration a augmenté légèrement. Des dix huit qui s’opposaient régulièrement, d’autres ont dégarnis les

DÉCLARATION DE POLITIQUE GÉNÉRALE DE MONSIEUR SOUMEYLOU BOUBEYE MAIGA, PREMIER MINISTRE, CHEF DU GOUVERNEMENT , rien de neuf.

Monsieur le Président de l’Assemblée nationale ; Honorables Députés ; Mesdames et Messieurs les membres du Gouvernement ; Distingués invités, en vos rangs et qualités, Qu’il me soit permis avant toute chose de vous remercier pour l’accueil que vous nous avez réservé, à moi-même et aux membres de mon Gouvernement. C’est pour moi un honneur

Le nouveau vérificateur général arrive

Baby Samba

Le Président de la République a informé le Conseil des Ministres de la nomination de Monsieur Samba Alhamdou BABY, Administrateur civil, en qualité de Vérificateur Général. Précédemment, Secrétaire général du Ministère de la solidarité. Bonne chance au nouveau vérificateur qui ouvre un mandat de  sept ans.

COMMUNIQUE DU CONSEIL DES MINISTRES DU 12 AVRIL 2018.

Le Conseil des Ministres s’est réuni en session ordinaire, le jeudi, 12 avril 2018 dans sa salle de délibérations au Palais de Koulouba sous la présidence de Monsieur Ibrahim Boubacar KEITA, Président de la République. Après examen des points inscrits à l’ordre du jour le Conseil a adopté : – des projets de texte ;

Afrique/Algerie: 257 morts lors du crash d’un avion militaire de l’armée de l’air.

Le crash de l’avion militaire, après son décollage de la base militaire de Blida, a fait 257 morts, ce mercredi matin selon le ministère algérien de la Défense. C’est la pire catastrophe aérienne survenue en Algérie. Un avion militaire de type Iliouchine 76  après son décollage dans le périmètre de la base aérienne de Boufarik (Blida), en

Mali : l’ancien Premier ministre Moussa Mara annonce sa candidature à la présidentielle du 29 juillet.

  Moussa Mara, président du parti Yelema, L’ex-chef du gouvernement d’IBK s’est déclaré dimanche candidat à l’élection présidentielle du 29 juillet. En 2013, il avait recueilli 1,5 % des voix au premier tour. L’ancien Premier ministre de Ibrahim Boubacar Keïta (avril 2014-janvier 2015) a annoncé son intention de se présenter à la magistrature suprême dimanche

Mali/Élections présidentielles du 29 juillet: Pour toutes les candidatures.

Une partie de l’opposition souhaitait une candidature unique, généralement proche de Soumaila Cissé. D’autres par contre espéraient se mettre en piste, afin de conforter leurs formations. Parmi lesquels, les anciens premiers ministres Modibo sidibé et Moussa Mara. Le principal parti de la majorité, l’ancien parti au pouvoir, l’Adema-Pasj aura un postulants, son ancien président, Dioncounda

Mali: IBK sur un pied de guerre, Va t’il renvoyer d’autres collaborateurs de l’Adema?

Le locataire du palais de Koulouba, Ibrahim Boubacar Keita vient de renvoyer un de ses conseillers spéciaux, l’ancien ministre Moustaph Dicko, candidat à la candidature de l’Adema-  Pasj. Celui ci est coupable à ses yeux de pousser les militants et responsables de son parti à jouer la carte d’une candidature propre aux abeilles .L’ancien parti au

Mali : Un Casque bleu tué lors d’une attaque dans la ville de Gao

Aujourd’hui à 19 heures, deux hommes armés non-identifiés ont ouvert le feu sur un véhicule de la MINUSMA dans la ville de Gao. Un Casque bleu qui occupait le véhicule a succombé à ses blessures lors de son transfert à l’hôpital. Une force d’intervention rapide de la MINUSMA s’est rendue sur les lieux pour sécuriser

Mali: Le régime est il contesté et le second mandat de IBK compromis?

Marche contre IBK à Kenieba

Les téléspectateurs de l’Ortm s’habituaient aux soutiens des notabilités et représentants des populations des cercles qui venaient faire acte d’allégeance au locataire de Koulouba. Elles arrivaient pour remercier et offrir leurs services pour la réélection du président en juillet prochain. Certains ne se reconnaissaient pas dans ce soutien, qui visiblement était du fait de certains amis des princes du jour.