Monthly Archives: avril 2017

BARKHANE:L’armée française a tué ou capturé une vingtaine de djihadistes au Mali.

La force française Barkhane a tué ou capturé une vingtaine de djihadistes ce week-end au sud-ouest de Gao (Mali) près de la frontière avec le Burkina Faso, a annoncé l’état-major dans un communiqué. «Depuis samedi 29 avril, la force Barkhane est engagée dans une opération qui a permis de neutraliser près d’une vingtaine de terroristes

Mali-Foot Ball : Le recul gouvernemental, est ce vraiment la fin de la crise?

La crise couvait depuis le départ de Tidiani Niambélé de la présidence de la Femafoot. Elle atteint son paroxysme avec la brouille entre le président actuel Boubacar Baba Diarra et ses anciens amis que se sont constitués et clubs et ligues majoritaires du foot ball malien. La crise était restée malienne jusqu’au moment ou le

Afrique: Hussein Habre definitivement condamne a perpetuite.

L’ancien president tchadien, Husseine Habre doit passer le reste de ses jours derrière les barreaux. Ainsi en a décidé le tribunal africain chargé de le juger pour les crises dont, il est accusé lors de son règne à la tête de son pays. Ne reconnaissant pas cette juridiction,  on attend toujours la réaction du condamné.

France: Manifestation de lycéens contre Macron et Le Pen.

Certains lycéens parisiens ne sont pas contents des deux candidats qui sont arrivés en premières positions ors du premier tour des élections présidentielles françaises de dimanche dernier. Ces lycéens n’ont trouvé mieux que de manifester leurs désespoir dans la rue. Faisant face à la police qui a fait usage de gaz lacrymogène. Ni Macron, Ni

Communiqué du Conseil des ministres du mercredi 26 avril 2017.

Le Conseil des Ministres s’est réuni en session ordinaire, le mercredi 26 avril 2017 dans sa salle de délibérations au Palais de Koulouba sous la présidence de Monsieur Ibrahim Boubacar KEITA, Président de la République. Après examen des points inscrits à l’ordre du jour, le Conseil a : – adopté des projets de texte ;

Burkina Faso: Blaise Compaoré et son dernier gouvernement devant les juges, une belle farce de la justice du Faso?

C’est demain 27 avril que le dernier exécutif de l’ancien président du Faso, aujourd’hui naturalisé ivoirien, Blaise Compaoré serait face aux juges de son pays d’origine. Il doivent répondre de plusieurs chefs d’accusation, dont celui d’avoir dirigé le pays et surtout d’avoir voulu se maintenir au pouvoir au prix d’une révision constitutionnelle qui n’était pas du

Mali: Rien sans le football, pour ou contre, les mouvements se grossissent, pour quelle suite?

femafoot

Jamais, une décision gouvernementale n’ a autant divisé le public sportif Bamakois. Le renvoi du bureau de la FEMAFOOT et l’installation d’un comité de normalisation, afin de gérer le football malien pour une année, ne font pas l’unanimité auprès des amours du ballon rond. Une année, c’est peu, mais plus que les six mois qui

Politique: Kader Sidibé, exclu de l’Adéma Pasj atterrit à la Codem, il pourra porter préjudice aux abeilles lors des prochaines élections régionales.

C’est un militant de premières heures de l’Adéma, Abdel Kader Sidibé, Maire de la Commune III du District de Bamako ( Trois mandat) et secrétaire général puis président de l’AMM qui pose ses valises à la Codem. Malgré sa carte de visite politique impressionnante, il est resté un mal aimé au sein de la ruche.

France: Emmanuel Macron et Marine Le Pen s’affronte le 07 mai prochain, les partis de gouvernement dans les vestiaires.

C’est ce 07 mai que les français se trouveront un nouveau président en remplacement de François Hollande qui n’était pas candidat à son renouvellement de mandat. La gauche et la droite représentées par le PS, le parti socialiste et LR, les Républicains se trouvent éliminés depuis les préliminaires, le premier tour. Les deux finalistes sont

Mali: L’opposition demande la démission du nouveau gouvernement.

C’est le premier parti de l’opposition malienne, l’Union pour la République qui demande l’annulation du décret de nomination des membres du gouvernement Abdoulaye Idrissa Maiga. Le chef de file de l’opposition estime que la composition de ce gouvernement ne respecte pas la loi et le decret instituant la promotion du genre. L’équipe ne devait pas