Monthly Archives: avril 2015

Togo : Elections Présidentielles Jean-Pierre Fabre conteste les résultats proclamés, le pire est à craindre

La coalition formée autour de l’opposant Jean-Pierre Fabre, principal rival de Faure Gnassingbé à la présidentielle du 25 avril, a rejeté les résultats du scrutin tels que publiés la veille par la Ceni. Qui donnent le président sortant largement vainqueur de ces consultations. Le camp de l’opposant Fabre appelle alors la population « à se mobiliser

NORD MALI: La Commune Urbaine de Goundam attaquée, trois morts

Depuis la perte de Ménaka  par les groupes séparatistes, le lundi dernier, on s’attendait un peu à une réplique. Non pas pour reconquérir cette localité, mais pour signifier qu’ils ont du beau reste. C’est Goundam que les mouvements armées revendiquent peu, qui se trouve attaqué ce mercredi. Ils ne restent pas, commettant des forfaits et

Menaka est malien depuis lundi

C’est à Ménaka que l’armée malienne était chez la Minusma qui ne répondait que des séparatistes du MNLA. La représentation Onusienne et l’armée malienne étaient les hotes du MNLA. Ce fait est désormais à mettre au passé. Le Groupe autodéfense touareg Imghad et alliés (Gatia) est entré à Ménaka pour prendre le contrôle des positions

Plus de 2 000 morts après un séisme dévastateur au Népal

Le Népal se réveille sous les ruines ce dimanche 26 avril. Le bilan provisoire est passé  à plus de 2 000 morts, et de nombreuses répliques continuent de faire trembler la terre, ralentissant les opérations de sauvetage et faisant craindre un bilan encore plus dramatique. Les habitants de Katmandou ont été réveillés par de nouvelles secousses

Union Européenne veut lutter contre l’immigration clandestine.

Les trafiquants responsables du naufrage  en Méditerranée ont battu tous les records de cruauté. Causant la mort de plus de sept cent personnes et seulement une cinquantaine de survivants pour le témoignage. Le parquet  de Catane (Sicile), a également fourni une liste des survivants: douze Maliens, quatre Erythréens, trois Bangladeshis, deux Sénégalais, deux Somaliens, un

Mali : Séance d’explication à la primature sur les accords d’Alger

Le Premier ministre Modibo Keïta a rencontré la classe politique et la société civile afin de discuter  de la situation sécuritaire et de l’accord d’Alger. Celles-ci étaient constituées de représentants des partis de la majorité présidentielle, de l’opposition, du centre, de la Cafo, des chefferies traditionnelles, des confessions religieuses, du secteur privé, du conseil national

TERRORISME : Mokhtar Belmokhtar, le borgne « porté disparu »

Les services de renseignements de trois pays pensent que Mokhtar Belmokhtar, à l’origine de la prise d’otages de Tinguentourine en janvier 2013, n’est plus en vie. Mais faute de preuves, le chef djihadiste le plus recherché d’Afrique du nord est pour l’instant « porté disparu ».  Alors que les rumeurs sur sa mort –par empoisonnement– circulent depuis plusieurs semaines, les services de renseignements

Mali : La défaillance sécuritaire, les forces armées maliennes peuvent elles nous protéger ?

La violence et les attaques des groupes armés se déportent des régions nord, Gao, Tombouctou et Kidal au centre du pays. Ces  groupes armés opèrent ces derniers temps dans les régions de Mopti et de Ségou, au centre du pays. Douentza, Tenenkoun, Youwarou, Niono sont les cercles attaqués. Cette recrudescence de la violence nous amène

Les exigences de la CMA pour le paraphe,l’independance, le fédéralisme ou rien

La Coordination des mouvements armés de l’Azawad (CMA) se fait toujours désirer. Ses nouvelles exigences ou prétentions consacrent la partition du pays. Le monde l’attend pour son paraphe et la signature de l’accord afin que la vie reprenne dans une grande partie du Mali. Le gouvernement du Mali et certains groupes armés étaient passé à

AFRIQUE : La pandémie des élections meurtrières.

Doit-on craindre les après élections en Afrique? Le non respect des règles ou les défaillances organisationnelles justifient-ils ces odieux actes de violence ? Les lendemains de consultations électorales ne chantent pas en Afrique. Kenya, Congo, Cote d’Ivoire, Zimbabwe… Et pourtant, ailleurs, c’est la fête.  Depuis l’avènement du multipartisme en Afrique, les périodes électorales au lieu d’être des fêtes